• Pour les amateurs, ma préparation de LEL en 2001, le résumé de ce brevet en 2005 est sur le site AUDAX.

    LONDRES EDIMBOURG LONDRES     1400 KM

    DU 21 07 01 10 H 00   AU   26 07 001  08 H 00.

     

    THE LONG DISTANCE CYCLIST'S ASSOCIATION.

     

     

    PREPARATION.

     

     

    Essai de reprise de cours d ‘anglais, dés le mois de janvier.

    Je me rends vite compte que la tâche est ardue et n en fais

    Pas une obligation,  en effet, je ne vais pas au Royaume Unis

    pour parler mais bien pour rouler.  L achat d'un nouveau vélo

    est fait et le problème de garde boue se pose,  la participation

    à ce brevet, oblige la pose de ceux-ci, problème résolu grâce

    au prêt de « moustache » Michel Duhaut qui me dépanne avec

    des garde boue « D Salmon » made in France, très fin et grâce

    aussi à la bonne installation délicate de Pascal Clément.

     

    Prise de contact avec l’organisation de ce BRM par internet

    et entretien par mail avec le responsable, afin d’avoir les divers

    renseignements pour participer.

     

    J obtiens toujours via internet une description du parcours ( 10

    pages en anglais).

    Avant de concrétiser mon inscription, je commence ma préparation

    Physique en faisant de nombreux BRM à savoir 5 x 200, 3 x300,

    2 x 400, 1 x 600 km.

    Cela est indispensable, pour voir ou j’en suis et si cela vaut la peine

    de s aventurer sur 1400 km.  Achat de cartes anglaises spécifiques

    un peu plus détaillées que la Michelin pour circuits en Angleterre.

     

    A l ‘ Ascension, je décide de reconnaître l’endroit du départ.

    Diverses formalités :

    Choix du moyen de transport, je consulte le site Eurotunnel sur

    Internet et réserve les billets départ Calais Folkestone.  Ce choix

    me permet d’avoir un véhicule sur place et aussi prendre l’habitude

    de rouler à gauche .  Le 21, 22 et 23 mai, je rejoins Calais par

    autoroute et j’embarque dans le shuttel, accès facile,  il faut bien

    suivre les indications, c’est plus impressionant qu’il n’ y paraît.

     

    La traversée dure 1 / 2 heure.  Avant le débarquement, l’hôtesse

    demande de retarder la montre d’une heure et rouler à gauche.

     

    Sur le sol anglais, le trafic est important,  je profite de mon passage

    pour  visiter Canterbury.  Je remonte vers le Nord,  Londres et

    traverse la Tamise à Dalton (tunnel).  Au retour, j’emprunterai

    le pont Elisabeth ( du bel ouvrage).

     

    Harlow, banlieue de Londres (nord est), petite ville comme Tournai

    avec un immense espace de verdure « Town Park »

    Un plan de la ville, un peu de débrouillardise mi français, mi

    anglais  me permettent de localiser le point de départ.

    Youst hostel,  chez nous auberge de jeunesse.  A plus ou moins

    5 km, un petit hôtel va me loger pendant ces deux jours de

    reconnaissance.  C’est pas le grand confort, mais cela me coûte

    quand même 50 livres c à d 3300 fb pour les nuits et les petits

    déjeuners (breakfast), nourriture très spéciale, baccon an eggs,

    haricots sauce tomate, tranches de pain beurrées,  poissons

    séchés,  petites saucisses et thé traditionnel,  enfin cela passe.

     

    Je roule environ 50 km,  mais la circulation est dense et je finis

    plutôt par marcher plusieurs heures tranquillement dans ce

    Town Park à la végétation splendide.  L’essentiel, est surtout

    de voir  la manière d’accéder à l’endroit du départ et d’y arriver

    calmement le grand jour c à d le 21 07 01.  Départ officiel 10 h 00.

     

    J’ai déjà une idée plus concrète de ce qui m’attend et je prends la

    ferme décision de m’inscrire avec l’intention de réussir ce brevet

    dans les délais impartis ( 1400 km 118 heures maximum).

     

    Reprise de contact avec Rocco, le M. Lepertel anglais qui me fait

    Parvenir via internet, le parcours officiel en anglais.( je remercie

    ici  Vincent Cordier qui m’a traduit cela comme un vrai professionnel)

     

    Je trace alors ce parcours sur cartes que je découpe format sac de

    guidon (1 m 35 ).

     

    De nouveau, essai matériel, dont le système éclairage, shimano avec

    dynamo incorporée dans le moyeu de roue avec lampe halogène

    (irréprochable,  comme un phare de voiture).

     

    Prise de contact, via internet, avec le programme training qui me donne

    pendant quelques semaines toute une série journalière d’exercices tant

    en endurance qu’en résistance. J’essaie de suivre cela de près (avec un

    cardio et les conseils médicaux de P Vandewalle).

     

    Prise de contact,  toujours par la même source, avec un coach sportif.

    Essai,  il s’agit surtout ici d’une prise de conscience intérieure avant,

    pendant et après le brevet.  Je dis toujours, que c’est dans la tête à 85 %

    que cela se passe ?

     

    Il serait trop long ici de vous donner les commentaires de notre dialogue,

    Je les tiens à la disposition de ceux  interessés.

     

    Tout cela nous amène mi juin, donc un mois avant le jour J.

    Commande de billets pour le shuttel (1 mois avant donne la possibilité

    d’avoir des prix réduits) .  Préparation vêtements, cuissards, maillots,

    vêtements de nuit, coupe vent ……….

     

    C’est très bien une dynamo, mais il faut prévoir un éclairage main libre.

     Mon choix se fixe sur PETZL fixée sur le casque. (ne servira qu’en cas

    de pépin, fuite, casse ou lecture de carte la nuit,  autonomie 7 heures).

     

    Un petit régime ne peut pas faire de tort,  ainsi que quelques séances de

    Sauna apporteront une perte de 2 ou  3 kg, 3 semaines avant.

     

    Le 07 07 01, un BRM de 300 : Ostende Braine le comte Ostende peaufine

    les dernières mises au point.  J’ai même eu droit à la pluie et au vent, un

    vrai temps anglais.  La semaine qui précéde la grande aventure, le programme

    internet conseille un régime « hyperglucidique »  c à d riche en sucres lents

    (glucides doivent constituer 75 % de la quantité totale d’énergie emmagasinée

    quotidiennement).  Gruau d’avoine, pâtes, riz, pommes de terre………inutile

    de se gaver de patisserie : c’est la crise de foie garantie.

     

    Voilà en gros, la préparation qui m’a permis de réaliser ce BRM longue

    distance en 112 heures.  En effet, départ le 21 07 01 à 10 h00 et je suis

    Arrivé le 26 07 01 à  2 h00.

     

    Matériel utilisé :

     

    Vélo Pascal Clément + entretien

    Pneus Continental 23

    Selle Rolls

    Compteur Cateye

    Campagnolo Daytona

    Potence Ritchey

    30 40 50   et 13 24  roues 650 pédales 170

    Sacs avants et arrières Chapak

    Eclairage  avant : SB X 30 SHIMANO NEXUS

                      arrière : BASTA RUGBY

                     mains libres : PETZL sur casque.


  • Bilan 2005

     

    Année 2005 = bonne année de randonneur, objectifs atteints.
    En vélo, le maximum de BRM (brevets randonneurs mondiaux)
    pour aboutir à mon 2éme Londres Edimbourg Londres.
    Une bonne 2éme place au challenge.
    En randonnée pédestre, un beau périple en Autriche avec mon
    épouse, aucun probléme d'orientation.
    Usage fréquent de la boussole, qui me réconforte dans le travail
    de recherches de routes forestières sans balisage.
    Période plus calme qui va permettre de récupérer et de préparer la
    saison 2006, en pensant qu'elle se réalisera comme celle-ci.
     
    les récits des aventures vélo et pédestres se trouvent sur les sites
    de mes amis de l' UNION DES AUDAX de TOURNAI à savoir :
     
    http://tignon.andre.free.fr/
    http://www.audaxtournai.be/pages%20htlm/londresedimboourg.htm