• Villages perchés : vers Caillan

     

    CIMG3104

    Nous quittons Montauroux

     

    CIMG3105

    et l'hôtel restaurant "Les Mourgues" classé en

    "Logis de France" direction Callian.  Le patron

    du logis nous a donné des renseignements pour

    la visite de la ville et le cimetière nous fait découvrir

     

    CIMG3106

    la tombe de soeur Emmanuelle.

     

    CIMG3107

    Soeur Emmanuelle née Madeleine Cinquin, le

    16/11/1908 à Bruxelles et morte le 20/10/2008

    à Caillan (hasard : juste un an le jour de notre

    visite).

     

    CIMG3108

    " Elle a vécu parce qu'elle a aimé".

     

    CIMG3110

    Soeur Emmanuelle faisait partie de la congrégation

    religieuse catholique romaine " Notre Dame de Sion" 

    fondée en 1843 par Théodore et Alphonse

    Ratisbonne. (wiquipédia). 

     

    CIMG3111

    Une autre tombe célèbre :

    Christian Dior né en 1905 à Granville (Manche)

    décédé à Paris le 24/10/1957,

    Un autre style que Soeur Emmanuelle, Christian

    Dior couturier français, rend à la couture sa part de

    rêve, et met la femme au centre de toutes les

    attentions.

    " On est impardonnable d'avoir fait ce qu'on aime pas, surtout si on réussit ". Et en plus, c'est lui qui le disait !  

     CIMG3112

    Le Prado : maison de retraite de Soeur Emmanuelle

     

    CIMG3113

    Elle a terminé sa vie dans la tour à l'extrême gauche

    de la photo bien loin des bidonvilles du Caire et cela

    dans la grande simplicité.

     

    CIMG3114

    Vous ne la voyez pas, mais Mimi souffle, en effet,

    ça monte. 

     

    CIMG3116

    Les environs de Callian.

     

    CIMG3117

    Des plantations d'oliviers et 

    CIMG3118

    de nombreux mas de Provence

     

    CIMG3119

    de part et d'autre de notre route.

     CIMG3120

    La forêt

     

    CIMG3121

     

    CIMG3123

    et les petites routes calmes

     

    CIMG3122

    favorisent l'arrêt

     

    CIMG3124

    une bonne soupe

     

    CIMG3125

    et aujourd'hui du thon à la tomate

     

    CIMG3126

    nous donnent la force pour grimper là haut.

     

    CIMG3127

    Au loin le village de Tourrettes

     

    CIMG3128

    Vieux village provençal (XI éme siècle).

     

    CIMG3129

    Nous gagnons le sommet et la place du village

     

    CIMG3130

    pour avoir une vue superbe sur la région.

     

    CIMG3132

    Ce message affiché sur le mur de la mairie nous

    fait prendre conscience de la liberté que nous avons

    (message du Général de Gaulle en juin 1940).

     

     

    CIMG3135

    Vue panoramique sur le massif des maures et de

    l'Esterel.

     

    CIMG3136

    Cadran solaire

    "je luis pour tous"

    1825

     

    CIMG3137

     

    CIMG3138

     

    CIMG3139

     Boulodrome de Fayence.

    CIMG3140

    Rue typique de Fayence.

     

    CIMG3141

     

    CIMG3142

     

    CIMG3143

     Maisons d'époque.

    CIMG3144

    L'Auberge des pins à Tourettes  

    CIMG3145

    nous acceuille et pour bien récupérer de la journée,

    nous disposons d'un 3 pièces bien achalandé et

    très agréable.

    à suivre.

    A vos télés :

    Bonjour Daniel,

    Tu trouveras ci-dessous le texte de présentation de mon film programmé le 2 décembre prochain. Un livre sortira plus tard. Merci de le diffuser à tes contacts.

    Bien cordialement. 

    Philippe Dutilleul

    TEXTE: Emission TOUT CA du 2 décembre 2009.

     sur la RTBF Une le mercredi 2 décembre à 22 heures dans le cadre de l’émission « TOUT CA (ne nous rendra pas le Congo) ». Merci de faire circuler l’information à vos amis et connaissances et de ne pas oublier de regarder la RTBF ce soir-là si vous êtes libre.

    " Mort sur ordonnance téléphonique" est une parabole réaliste, stupéfiante, sur la folie et la cupidité de ceux qui vivent du désarroi des gens en leur faisant miroiter des solutions magiques pour résoudre leurs problèmes de santé ou apaiser leur mal de vivre.

    Jacqueline S. est morte d'un cancer du sein parce que des "thérapeutes" l'ont convaincu qu'elle ne manifestait que les "symptômes" de cette maladie. Ceux-ci témoignant de l'existence d'un "conflit" interne dont il fallait soi-disant qu'elle trouve l'origine pour guérir. 

    Pseudo-thérapie, pendule, magie noire, biologie totale...Toutes les recettes étaient bonnes sauf la médecine traditionnelle accusée de tous les maux.

    Le principal "soignant" de la victime opérait à distance par téléphone pour dispenser ses remèdes et se faisait régler par petites coupures envoyées par la poste, comme la plupart des autres thérapeutes autoproclamés.

    Quand Jacqueline S., elle-même très croyante et en indélicatesse avec la médecine traditionnelle, découvre deux mois avant de mourir qu'elle a été bernée, elle demande à sa fille Nathalie de dévoiler le "pot aux roses" et de confondre en justice les personnes qu'elle estime responsables de son drame.

    Nathalie mène alors l'enquête pour remonter aux sources du mal et démasquer ces peseudo-thérapeutes guérisseurs. Heureusement, sa mère lui a laissé des enregistrements téléphoniques et des notes personnelles.....

     

    "Mort biologique sur ordonnance téléphonique", un film de Philippe Dutilleul, produit par Jean Libon et monté par Serge Nagels.

     

     

  • villages perchés : St Cézaire à Montauroux

    De St Cézaire à Montauroux

    Descente vers la rivière Siagne, canalisée par les

    romains et le pittoresque pont des Tuves.
     

    CIMG3062

    Ancienne porte d'entrée de la ville fortifiée de

    St Cézaire.

     

    CIMG3063

    Notre itinéraire indique un aller retour, pour éviter

    celui-ci, nous demandons conseils (bons) au libraire

    du village Franck.

     

    CIMG3065

    Librairie hall de la presse près de l'église qui nous

    sert d'agence de renseignements.

     

    CIMG3064

    Et c'est avec grand plaisir que ces personnes nous

    rendent le petit service demandé, voir le maximum

    dans la région en évitant de faire le même chemin.

    Franck nous donne même son numéro de gsm en

    cas de problème. 

    CIMG3067

    L'église de St Cézaire. 

    CIMG3068

    Nous allons vers la Siagne, là tout en bas.

     

    CIMG3069

    Agréable descente 

    CIMG3071

     Canalisation qui nous conduit vers le

    CIMG3070

    pont du moulin 

    CIMG3072

    Nous continuons dans un cadre verdoyant  

    CIMG3073

     

    CIMG3074

    Pont du Rey 

    CIMG3075

     

    CIMG3076

    La Siagne : fleuve côtier français arrosant les

    départements des Alpes maritimes (57%) et du

    Var (43%) et qui matérialise partiellement la

    limite entre ces 2 départements.  

    CIMG3077

     

    Caractéristiques  
    Longueur  44,4 km  
    Bassin  550 km2  
    Bassin collecteur  la Siagne  
    Débit moyen  8,75 m3∙s-1 (Pégomas 
    Régime  pluvial méditerannéen  
    Cours  
    Se jette dans  la Mer Méditerranée  
    Géographie  
    Pays traversés   France  

    CIMG3078

     

    CIMG3079

    Fier de mes photos (voyez le relief dans l'eau). 

    CIMG3080

    Avec cette eau, toujours aussi claire.

     

    CIMG3081

    Regardez bien, nous venons du village là haut.

     

    CIMG3082

     Vers le pont romain 

    CIMG3084

    Le pont des Tuves ou pont des Gabres.

     

     

    CIMG3085

     

     

    CIMG3086

     

    CIMG3087

     

    Comme la Siagnole qui l'alimente, la Siagne serpente entre des reliefs vertigineux, encaissés et très boisés, dans un vaste territoire karstique.

    Elle roule des eaux cristallines, d'un vert émeraude, dans des vasques profondes, au sein d'une forêt épaisse et touffue due à l'influence réciproque du relief et de la mer.
    Plusieurs essences d'affinités méridionales ou plus nordiques s'y développent comme le hêtre, le charme, le laurier-sauce, le houx, le buis
    , le figuier, le noisetier, le chêne vert...
    Par place, fougères et scolopendres ont colonisé des formations de tuf. Des plantes rares pour la région comme le perce-neige poussent dans le sous bois.
    Plusieurs grands rapaces nichent dans les gorges dont l'aigle royal
    , le faucon pélerin, le circaète Jean-le-blanc et le grand duc.
    Le cingle plongeur et le pouillot véloce ont élu domicile dans les gorges.

    (Info internet)

    (tuf : science de la terre)

    CIMG3088

    Le Circaète Jean-le-Blanc (Circaetus gallicus) est un rapace spécialisé dans la chasse aux reptiles, principalement les serpents.

    C'est également un excellent planeur, et comme les vautours il se déplace habituellement sans battre des ailes, profitant au maximum de la brise et des ascenances thermiques, les ailes largement étendues.

    Oiseau migrateur, il passe l'hiver en Afrique, et revient en Europe de début mars à fin septembre pour se reproduire. (wiquipédia).

    Le Cincle plongeur (Cinclus cinclus) est un oiseau brun et blanc, de la taille d'un merle qui vit dans les rivières (d'où le nom de merle d'eau qui lui est parfois donné) d'Europe, d'Asie et d'Afrique du nord. (wiquipédia).

    Nous n'en avons pas rencontrés.  Nous quittons la

    Siagne et ses gorges pour un petit 

    CIMG3090

     

    CIMG3091

    ravito mais avec du poisson en boite.............

     

    CIMG3092

    Au loin le village de Caillans

     

    CIMG3094

    Le lavoir St Roch point de repère de notre parcours.

    CIMG3095

    Le village de Montauroux 

    CIMG3096

    Ce panneau explicatif nous montre les nombreux

    sentiers de randonnées de la région.

    CIMG3097

    Le château de Caillans. 

     

    CIMG3098

    Au loin Montauroux terme de notre étape.

     

    CIMG3099

    Demain nous reviendrons à Caillans pour une petite

    visite inattendue................

    CIMG3100

    Voilà pourquoi les noms de "villages perchés".

     

    CIMG3101

     

    CIMG3102

     

    CIMG3103

    L'Auberge des mourgues nous accueille avant l'étape

    de demain.

     

    a suivre. 

     

    A vos télés :

    Bonjour Daniel,

    Tu trouveras ci-dessous le texte de présentation de mon film programmé le 2 décembre prochain. Un livre sortira plus tard. Merci de le diffuser à tes contacts.

    Bien cordialement. 

    Philippe Dutilleul

    TEXTE: Emission TOUT CA du 2 décembre 2009.

     sur la RTBF Une le mercredi 2 décembre à 22 heures dans le cadre de l’émission « TOUT CA (ne nous rendra pas le Congo) ». Merci de faire circuler l’information à vos amis et connaissances et de ne pas oublier de regarder la RTBF ce soir-là si vous êtes libre.

    " Mort sur ordonnance téléphonique" est une parabole réaliste, stupéfiante, sur la folie et la cupidité de ceux qui vivent du désarroi des gens en leur faisant miroiter des solutions magiques pour résoudre leurs problèmes de santé ou apaiser leur mal de vivre.

    Jacqueline S. est morte d'un cancer du sein parce que des "thérapeutes" l'ont convaincu qu'elle ne manifestait que les "symptômes" de cette maladie. Ceux-ci témoignant de l'existence d'un "conflit" interne dont il fallait soi-disant qu'elle trouve l'origine pour guérir. 

    Pseudo-thérapie, pendule, magie noire, biologie totale...Toutes les recettes étaient bonnes sauf la médecine traditionnelle accusée de tous les maux.

    Le principal "soignant" de la victime opérait à distance par téléphone pour dispenser ses remèdes et se faisait régler par petites coupures envoyées par la poste, comme la plupart des autres thérapeutes autoproclamés.

    Quand Jacqueline S., elle-même très croyante et en indélicatesse avec la médecine traditionnelle, découvre deux mois avant de mourir qu'elle a été bernée, elle demande à sa fille Nathalie de dévoiler le "pot aux roses" et de confondre en justice les personnes qu'elle estime responsables de son drame.

    Nathalie mène alors l'enquête pour remonter aux sources du mal et démasquer ces peseudo-thérapeutes guérisseurs. Heureusement, sa mère lui a laissé des enregistrements téléphoniques et des notes personnelles.....

     

    "Mort biologique sur ordonnance téléphonique", un film de Philippe Dutilleul, produit par Jean Libon et monté par Serge Nagels.

     

  • Villages perchés : Grasse à Saint Cézaire s Siagne

     

    Itinéraire en balcon au-dessus de Grasse, nous

    passons par Cabris, village provençal dressé

    autour de son château féodal.  Belles vues

    sur la baie de Cannes et le Pic de l'Ours.

    CIMG3042

    Nous quittons Grasse par

     

    CIMG3043

    l'escalier Charabot.

     

    CIMG3048

     

    CIMG3044

     

    CIMG3045

     

    CIMG3047

     Au revoir Grasse. 

    CIMG3049

    En route vers Cabris

     

    CIMG3051

    par de jolies petites routes.

     

    CIMG3052

    Nous suivons en partie le GR 51.

     

    CIMG3053

    Attention, prendre la bonne route. 

    CIMG3055

    Bâtiment d'un autre siècle avec 

    CIMG3054

    cette inscription sur la plaque au dessus de la porte :

    SALLE D' ASILE

    FONDEE A PERPETUITE PAR

    M ARNAUD PERE et FILS

    1 MAI 1865

     

    CIMG3056

    Coucher de soleil.

     

    CIMG3057

    Là-bas, dans le fond : le phare de Saint Tropez

    Sur place, on le distinguait vraiment, sur la photo

    c'est invisible..........désolé.

     

    CIMG3058

    Nous sommes un peu plus à l'Est, il fait donc noir

    plus vite.

     

    CIMG3059

    Auberge du puits d'amon, terme de notre 2éme étape

    à St Cézaire sur Siagne, village perché au sommet

    de la falaise qui domine les gorges de la Siagne.

     

    CIMG3060

    L'auberge.

     

    CIMG3061

     Un bon repas, "dodo" et en route pour découvrir

    la Siagne.

    à suivre

     

  • villages perchés : Grasse


    Pays de Fayence et villages perchés :

    Notre itinéraire vous fera découvrir un patrimoine

    naturel au milieu des vignes, des oliviers plantés en

    terrasses et des plantes aromatiques, vers les

    sentinelles de pierres sèches aux façades ocres

    illuminées par le soleil (et quelquefois la pluie !!!!!)

    Anciennes places fortes aux ruelles escarpées, ces

    villages sont blottis entre mer et montagne.

    De Cabris à Callas en passant par Saint Cézaire,

    Montauroux, Caillan, Tourrette, Fayence, Seillans,

    Bargemon, Claviers.........De ces promontoires, la

    vue s'étend, du massif du Tanneron à l'Est, et ses

    collines de mimosas qui se parent de couleurs or de

    janvier à mars, au massif des Maures à l'Ouest, avec,

    devant, l'Estérel, et en toile de fond la Méditérranée.

     

    CIMG3017

    Petite rue à Grasse.

     

    CIMG3018

    Cathédrale notre dame du Puy construite à partir

    de 1244, en Roman Provençal, à l'intérieur, on

    peut voir plusieurs toiles de Rubens.

    CIMG3021

     Ancienne maison à côté de la cathédrale.

    CIMG3022

     

    CIMG3023

    Vues de Grasse.

     

    CIMG3024

    Ville intérieure.

     

    CIMG3026

    Maison et usine Fragonard (parfumerie).

     

    CIMG3036

    Vers le musée de la parfumerie:

     

    CIMG3027

    Exposition à l'intérieur.

     

    CIMG3028

    Brule-parfums bronze doré (France Louis XIV).

     

    CIMG3029

    CIMG3030

    L'histoire du parfum en tableau.

    CIMG3031 

     

    CIMG3032

    La parfumerie Fragonard au fil du temps.

     

    CIMG3033

    Hotel de Villeneuve-Vence

    Le marquis de Sailly

    Le Comte d'Artaignian

    Le Chevalier d'Asfeld

    lieutenants généraux y habitérent lors de la guerre

    de la Succession d'Espagne (1701-1714). 

     

    CIMG3034

    Il passèrent certainement sous cette porte. 

     

    CIMG3035

    Rue d'époque.

     

    CIMG3037

    "Place des fainéants".............Cette place n'est pas

    pour nous, en effet, nous avons encore 5 jours de

    marche.

     

    CIMG3038

    Rue typique.

     

    CIMG3039

    Cadran solaire avec joli dicton :

    "l'heure passe

      la peine s'oublie

      l'oeuvre reste".

     

    CIMG3040

    Ici, à son retour de l'île d'Elbe

                NAPOLEON

    fit une halte le 2 mars 1815

    avant de poursuivre sa marche

    triomphale vers la capitale.

     

    CIMG3041

    Hôtel du Patti, terme de notre première étape. 

    A suivre.